Claude Thomas
Francois Riviere
Aime Michel I
Aime Michel II
Aime Michel III
Charles-Noel Martin
Francois Richaudeau
Robert Amadou
Claude Thomas
"CE QUI EST IMPORTANT PEUT SE TROUVER N'IMPORTE OU, ALORS JE LIS TOUT" (+):

Fin 1978, disparaissait un homme exceptionnel. Génie pour les uns, fumiste pour les autres, au verbe savoureux (*) ou agaçant, impressionnant de connaissances et déconcertant par son humour. Beaucoup de gens ont croisé sa route, mais peu peuvent se vanter de l'avoir véritablement connu, encore moins compris. La faute lui en revient, lui qui se livrait par énigmes, qui le plus simplement du monde écrasait ses interlocuteurs de ses connaissances encyclopédiques, qui jouait d'un humour permanent; lui dont on découvrait parfois abruptement un fait d'armes inattendu, une activité secrète, des relations incroyables ou dieu sait quoi d'époustouflant qu'il tenait pour naturel tant sa modestie n'avait d'égal que son universalité. J'exagère, me direz-vous? À peine, ma bonne dame! Il est vrai que j'apprécie le personnage, sans pour autant croire bêtement tout ce qu'il a pu raconter dans ses multiples livres, préfaces, articles et interviews. Croyait-il lui-même tout ce qu'il racontait? Il est certain que non, car son humour s'appliquait avant-tout à ses propos. Il signalait, dans une note insérée dans une revue des années 50, être l'auteur de l'étude: «La concordance des temps dans le Necronomicon d'Abdul Al Ahzred» (**). J'en connais qui cherchent encore! Les dernières années, son cerveau accusant les épreuves de la maladie et des tortures anciennes, il n'aurait plus fait la part des choses entre la réalité et la plaisanterie, disent certains. Je crois plutôt qu'il était tellement «revenu de l'existence» qu'il se moquait éperdument de la portée que pouvaient encore avoir ses paroles récupérées par une guilde d'opportunistes sans esprit. Mais ceci serait un débat bien inutile.
Personnellement, j'ai d'abord découvert l'homme au travers de sa participation dans un jeu télévisé, ancêtre du drôlatissime «Millionnaire», où l'on gagnait moins tout en étalant mieux ses connaissances. Puis je l'ai retrouvé dans un album de Tintin, rarissime personnage à avoir été caricaturé par Hergé. Je me suis alors intéressé à ses livres, et de fil en aiguille, comme mon intérêt ne disparaissait pas et que le démon de la collectionnite lui emboîtait le pas, j'ai cherché ses articles, ses préfaces, ses interviews, ...
Vint internet et ses phénoménales possibilités de communications. Je consacrai un «espace» à cet homme sur mon website (petite biographie, photos, et surtout une bibliographie non exhaustive). Et j'explorai la toile à la recherche d'éléments inconnus. J'assistai ainsi à la naissance d'un autre website (suisse) dédié à cet homme et tenu par une association d'admirateurs. J'eus de nombreux contacts avec les amateurs que les moteurs de recherche amenaient chez-moi, et certains sont devenus de précieux collaborateurs me permettant d'enrichir constamment la bibliographie. Celle-ci est un outil bien utile pour nous aider à dénicher les articles manquants, pour organiser des échanges, et surtout pour se rendre compte de l'extraordinaire fécondité de l'être à la base de cet intérêt.
Que dire de lui ici? Scientifique, résistant, écrivain. Une quarantaine d'ouvrages; des dizaines de préfaces; des centaines d'articles dans des dizaines de revues des plus sérieuses aux plus farfelues, et cela sous divers pseudonymes; des traductions, des scénarios, des interviews, des émissions radio et télé; et après sa mort des dizaines d'hommages dispersés dans autant de journaux et magazines. J'allais oublier: des brevets, des inventions, des citations militaires, des titres divers et variés dont celui, presque anecdotique, d'être aussi un mensan.
Lui qui préférait être célèbre pour son apparition dans Tintin plutôt que pour tout le reste, serait aujourd'hui ravi d'apprendre qu'il transporte parfois des mots d'amitié au nez et à la barbe des postes belge et étrangères, son image transformée en faux timbre bernant comme par magie les préposés à l'oblitération! L'Histoire avec un grand H a escamoté ce personnage de ses trop respectueuses tablettes. Comment n'est-il même pas au dictionnaire, avec autant d'activités, de faits d'armes et de réalisations?..
Demi-mystère que comprendront aisément ceux qui savent combien, parfois, l'intelligence dérange.

Claude Thomas, écrivain de fantastique et de science-fiction.

Article-présentation publié dans le Mensuel "Commensal" - Octobre 2001.

(*): même dans les conditions les plus terribles: ainsi par exemple Jacques Bergier, d'un moral à toute épreuve malgré les pires tortures, remonta-t-il quotidiennement celui de ses compagnons d'infortune dans la "baraque aux juifs" de la prison Montluc, par des plaisanteries, des poèmes ou des récits de contes fantastiques... chose qu'il perpétuera d'ailleurs à la bibliothèque (!) du camp de transit de Compiègne (où il fut régulièrement fourré... en fonction du bon vouloir de son ouverture par les gardiens, alors qu'il partageait là-bas la chambrée de Charles Sirioud, de Jean Degroot ("Prisons de la gestapo et camps de concentration", éd. Foyer culturel de l'Houtland, 1995) et du commissaire divisionnaire de Lyon Aymard, sous la forme de quelques petits spectacles improvisés!
(**): maintes fois nommé dans l'oeuvre de H.P.Lovecraft; lire à propos de ce dernier:

http://www.tentacules.net/toc/misc/article.php?id=32
http://www.tentacules.net/toc/misc/article.php?id=35


CHARLES FORT, LE PRECURSEUR DU REALISME FANTASTIQUE, SUR:
Emission radiophonique "Spécial Charles Fort", dans la série "Mauvais Genres" sur France-Culture, du 18 janvier 2003 (invités: Jean-Luc Rivera, Joseph Altairac, Michel Meurger, MP Baudry) téléchargeable sur (10 Mo - durée 1 heure):
http://signes.coza.net/archives-audiovideo/
http://marecage.free.fr/signesdestemps/videos/18-janvier-2003-France-Culture/20030118.rm

Pluies d'êtres vivants:

http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=1487

+++ IMPORTANT: LA SUITE SUR MON AUTRE SITE "REALISME FANTASTIQUE", A L'ADRESSE:

http://alphonselenormand.monsite.orange.fr

+++ APPEL À PERSONNES - souscriptions 2008 pour un livre sur Jacques Bergier:

http://www.claudethomas.net/jbsouscri.htm

Scanners de couvertures portugaises d’ouvrages de Bergier recherchées :

- Maravilhas da química moderna, ed. Estúdios Cor., 1962, (trad. de Maria António Borges de Sousa), colecção « Enciclopédia Diagramas », n°8
- O plasma, quarto estado da matéria, ed. Estúdios Cor., 1964, (trad. de Maria António Borges de Sousa), colecção « Enciclopédia Diagramas », n°25

...et de couverture espagnole :
- El espionaje en la industria, ed. Plaza y Janes, 1971
- El retorno de los brujos (Pauwels - Bergier), collección "Los Imprescindibles del Misterio" de Ike Jimenez, ed. Círculo de Lectores, 2007, Málaga (España) (Cuarto Milenio)

...ainsi qu'en Israël!:
- Ashrat kenisah le-erets ha-maḥar (Visa pour demain, avec Pierre de Latil), ed. Masadah, Tel Aviv, 721, 1961 (trad. Dani'el Sher et G Ben Ze'ev - OCLC 78075709)

Bibliographie de LOUIS PAUWELS:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pauwels

Bibliographie d'AIME MICHEL:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aim%C3%A9_Michel

LUCIEN BARNIER, rédacteur en chef de Nostra Magazine:

http://mediaplayer.archives.tsr.ch/an2000-barnier/4.flv

http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=PHD97006566

http://w1.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&full=Lucien+Barnier&num_notice=2&total_notices=3

Quelques VIDEOS à propos de Jacques Bergier:

http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=apecole&ed=1&niveau=3&num_notice=3&total_notices=132

http://www.youtube.com/profile?user=skblzz1

http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=MAN7055643065

"Je rêve en imaginant ma lettre à Ezdanitoff, île de Pulau-Pulau Bompa ( authentique !), voguant d’île en île.." (Jean-Pierre Gougeau):

http://tintin3d.over-blog.com/photo-1157334-08_jpg.html
http://tintin3d.over-blog.com/pages/Vol_714_pour_Sydney-544462.html
http://tintin3d.over-blog.com/photo-1162938-714-lunettes-2-d_jpg.html

Rue René et Marguerite Pellet à Lyon:

http://ruesdelyon.wysiup.net/PageRubrique.php?ID=1006083&rubID=1006259#
http://www.lyon.fr/vdl/sections/fr/entite?entiteId=3938

Téléfilm "Le Golem": conseils de Jacques Bergier à Louis Pauwels, 1967.
Henri Viard: co-scénariste du feuilleton "Aux Frontières du possible" avec Bergier, 1971 et 1974.
Téléfim "Président Faust": conseils de Bergier à Pauwels, 1974 - François Simon, François Chaumette
Alain Page, scénariste des "Compagnons d'Eleusis", conseils de Bergier, 1975; acteur Bernard Alane
René Pellet, 3e chef du réseau résistance M.C.P.A. Marco-Polo Promontoire, et son épouse Marguerite
François Le Lionnais, grand ami de Bergier, résistant lyonnais dès 1941, puis déporté à Dora .
Le Matin des Magiciens: tirage de tête à 30 exemplaires sur velin d'arche, aussi en 1960.
Le Matin des Magiciens: projet de réédition non concrétisé par "Les oiseaux de malheur" en aout 2006
Fin de Race: Prix Jacques Bergier en 2002. Auteur petit-neveu du chef du BCRA de Londres, fin 1940.
Alphonse Lenormand
01 Janvier 2008